vendredi 28 décembre 2012

Filets de sole à la dieppoise à bas IG





Voici un plat très savoureux et fin.
Il demande un peu de préparation mais n’est pas compliqué à réaliser.

Ingrédients pour 4 personnes
4 soles (faites lever les filets par votre poissonnier)

Pour le fumet
Les parures des soles
1 carotte coupée en rondelles
1 oignon émincé
1 branche de céleri
1 verre de vin blanc sec
Thym, laurier
Sel, poivre

Garniture
500g de moules de bouchot
Persil
250g de crevettes grises cuites
250g de champignons

Sauce
Farine (40g environ) d’orge mondé ou T150 par exemple
20cl de crème soja

Préparation
Commencez par le fumet. Mettez les parures et tous les ingrédients dans une casserole sauf l’assaisonnement, couvrez à hauteur d’eau et portez à ébullition. Écumez, salez et poivrez et laissez bouillir à feu moyen une vingtaine de minutes (j’avais préparé mon fumet la veille pour bien laisser infuser).
Filtrez le liquide en pressant bien les éléments pour extraire un maximum de goût.

Faites ouvrir les moules avec deux/trois brins de persil et un peu de poivre. Décortiquez-les, filtrez le jus et ajoutez-le au fumet.

Émincez les champignons et faites-leur rendre leur eau dans une casserole à couvert avec sel et poivre. Réservez-les et ajoutez l’eau rendue au fumet.

  
Remettez le fumet à bouillir afin qu’il réduise un peu.
Pour vous donner une indication de quantité, avant la réduction, j’avais 850g de fumet et après 690g.
Vérifiez l’assaisonnement.
Pendant ce temps, roulez chaque filet de sole et maintenez-les avec une pique en bois.
Faites-les pocher dans le fumet frémissant : le temps dépendra de leur taille. Mes filets étaient assez petits et 2 minutes ont suffit.
Retirez-les et filtrez le fumet.

Dans une casserole, mettez la farine et délayez petit à petit avec le fumet chaud.
Fouettez ensuite jusqu’à ce que la sauce bouillonne légèrement et épaississe.
Liez avec la crème, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire, laissez mijoter à feu doux deux/trois minutes et ajoutez-y soles, fruits de mer et champignons pour les réchauffer tout doucement.














Il ne vous reste plus qu’à servir bien chaud.

Ce plat vous est présenté en GP, vous pouvez donc l’accompagner de riz Basmati.

Vous pouvez également en faire un plat PL. A ce moment-là, choisissez bien la farine adéquate et vous pourrez lier votre sauce avec de la crème fraîche. 
En accompagnement, du riz sauvage conviendra très bien.

Commentaires


:) ;) :D :p :)) :X :-* :-o :( :(( :-/ x( =))

4 commentaires:

  1. cette recette me tente, je la mets dans mon classeur"poissons"
    Merci pour ce partage Dog!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai fait hier tes filets...... Pas de sole mais de limande...... Avec un quinoasotto !!!.... Mon mari te dit : "mille mercis, c'est excellent" il s'est resservi 2x. Et en plus il a fallu décortiquer les crevettes grises, car je ne trouve pas de décortiquées chez mon poissonnier.... En Belgique on trouve ça partout.... Quelle économie de temps !!!!..... J'avais fait le fond de.poisson,avec plein de têtes et parures de poissons offerts par mon poissonnier.... J'ai pu en congeler d'avance pour une prochaine fois.... Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie d'avoir satisfait monsieur !
      Quant aux crevettes grises, je préfère celles qui ne sont pas décortiquées : c'est plus de travail mais c'est bien meilleur je trouve !

      Supprimer
    2. D.autant plus que j'ai mis les carcasses des crevettes pour faire le fond.... Il est excellent....

      Supprimer