mercredi 7 août 2013

Faire de la pectine pour les confitures



Voici des infos sur la façon de faire de la pectine, infos glanées par Tina et testées par Mistral.

La pectine s’utilise pour les cerises, les prunes, les poires, les framboises, les fraises, les mûres, les baies de sureau…

Il faut s'y mettre quand les pommes sont petites et encore vertes.
Moins le fruit est mûr, plus il est dur, plus il donne de pectine.
On cueille le fruit dur comme du bois, inconsommable.

Vous pouvez stocker chaque jour au congélateur des peaux et des trognons de pommes et quand vous en avez assez, vous laissez décongeler sur un grand tamis pour que l'eau s'évacue.
Comptez 1 kg d’épluchures pour 3 litres d'eau.
Hachez le tout assez finement au hachoir à main et surtout pas au robot qui va exploser les molécules.
Mettez dans une marmite en inox que vous placerez dans un récipient plus large.
Mettez de l'eau dans le récipient, presque à hauteur et cuisez doucement au  bain-marie, à couvert, en donnant un ou deux tours de cuillère toutes les 5/10 mn. Il y en a pour 3 bonnes heures...
Quand c’est cuit, on retire la marmite.

Astuce : on sait que c'est cuit quand le fond est plein de liquide et la pièce sent fort la pomme.
Réservez à couvert pendant la nuit.
Le lendemain, filtrez avec un tamis très fin pour récupérer le jus (la pectine).
Réservez 24 heures dans une marmite inox.
Le liquide va devenir visqueux, il a un peu l'aspect et le toucher d'une mère de vinaigre.
Vous avez réussi votre pectine !

Les astuces
Ça marche aussi avec des épluchures d'autres fruits, d'agrumes, etc ...
La pomme est idéale car plus neutre de goût, et doit être présente au minimum à hauteur de 50 %.

La pectine est souvent à l'origine de la décoloration des fruits dans vos bocaux.
Pour y remédier, il y a deux solutions :
- vous enfermez épluchures et pépins sous vide et vous congelez
- si vous n'avez pas de machine à vide, filez à la pharmacie et demandez de l'acide ascorbique.

On reconnait une pectine qui va décolorer à sa propre couleur.
Elle est blanchâtre : tout va bien.
Elle a une autre couleur : vos confitures auront un aspect plus ou moins psychédélique.
A noter qu'il n'y aura alors aucune autre conséquence, ni pour le goût, ni pour la santé.

Utilisation
Versez une cuillère à thé de pectine dans un verre, remuez le verre doucement, comme pour un cognac pendant 10 secondes. La pectine va précipiter (gélifier).
Plantez une fourchette dans le gel et brassez doucement 20 tours.
Retirez la fourchette en la maintenant droite. Si le gel y adhère plus de deux secondes, le liquide est trop concentré en pectine et il faudra le diluer avec un mélange de trois parties d'eau pour une partie de jus de citron.
Si le gel n'adhère pas, c'est bon signe. Prenez-le avec la fourchette, comme si il s'agissait d'un aliment. Si ça tient sur la fourchette en une masse arrondie, votre pectine est réussie.
Si ça pendouille et se déforme rapidement, il faudra l'épaissir, ou si encore ça ne se laisse pas prendre, il faudra l'épaissir encore plus. On épaissit au bain marie.

Voici la version de Tina
Si vos confitures ne prennent pas, il faut savoir que c'est dans la peau et les trognons des pommes ainsi que dans la peau blanche qui entoure les oranges que l'on trouve le plus de pectine, qui sert à gélifier.

Ainsi, faites cuire environ 500g de la peau et des trognons de pommes si possible immatures pour 1 litre d'eau dans une casserole pendant 45 minutes.
Mixez le tout et filtrer.

Versez ce jus dans votre confiture (même froide), donnez un dernier bouillon et le tour est joué.
Cela marche bien sûr avec n'importe quel fruit manquant de pectine.

Autre solution : ajoutez dans un nouet des pelures et trognons de pommes et là, c'est la cuisson qui fera le reste.

En illustration ci-dessous, les résultats de Mistral en suivant les indications de Tina.

La pectine obtenue


Jus des abricots sans pectine


Après cuisson, avec pectine




Mistral a également réalisé une pectine avec des pelures d'agrumes : moitié orange et citron plus des épluchures et trognons de pommes.


Cette fois-ci, après cuisson, elle a mixé le tout puis a tout remis dans le presse purée.
Ses tentatives avec une centrifugeuse n'ont rien donné.

La pective a ensuite été stérilisée dans des petits pots.


Commentaires


:) ;) :D :p :)) :X :-* :-o :( :(( :-/ x( =))

14 commentaires:

  1. super intéressant, merci. est ce que le concentré de pectine se congèle? Comment le conserver si on en fait trop?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai congelé mes petits pots destinés au congèl bien entendu.

      Supprimer
  2. C génial et ça m'intéresse énormément vue la quantité de confiture que je fais!

    RépondreSupprimer
  3. un poil compliqué! mais bon! Bonne chance aux amateurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh rien de compliqué Anne. J'ai gardé trognons entiers et épluchures de pommes, ajouter de l'eau; faire bouillir le temps,
      passer chez moi au passe-vite; mis en boîte congel et direction congel.

      Supprimer
  4. On l'utilise surtout pour effectuer les confitures, et pour améliorer sa consistance.
    Mais la pectine aurait aussi la propriété de fixer certains métaux lourds et radionucléides lors de son passage dans le tube digestif. Cette propriété pourrait être liée à sa capacité à échanger des ions.
    La pectine serait selon des scientifiques de Bélarus capable d'aider l'organisme à ne pas absorber certains radionucléides, dont le Cesium137 radioactif, et ceci, sans les effets secondaires des chélateurs chimiques, mais avec d'autres effets. Elle semble aussi pouvoir aider l'organisme à mieux ou plus rapidement se débarrasser du Césium qu'il contient.
    La pectine pourrait être un excellent agent de décontamination des métaux lourds et autres substances toxiques .
    Faire une petite cure, de pectine une ou deux fois par an, pourrait , étant donné l'omniprésence dans notre environnement quotidien , d'une foultitude de produits toxiques , être un bon moyen de prévention de l'intoxication chronique à laquelle nous ne pouvons pas échapper.
    J'aimerai connaitre l'avis de Anne à ce sujet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue mon ignorance au sujet de la pectine!

      mais si c'est vrai alors oui, vive la pectine!

      et je n'ai pas de raisons de douter :tes sources sont fiables, non ,Tina!

      Supprimer
  5. Oui, elles sont fiables, tu sais Anne, je cherche, je butine, je vérifie, je teste ici et là, pour les amis et moi même, mais je suis faillible...et j'espèrai ton avis! Je vais continuer mes recherches sur les bienfaits de la pectine, et je vous reviendrai!

    Je continue mon apprentissage jour après jour,et c'est passionnant! Ce qui me tiens à coeur depuis QQ années c'est d'utiliser au mieux les produits naturels les plus simples, et à portée de main pour être en santé...J'ai absorbé tant de médicaments depuis 38ans, que je les éviter aussi souvent que possible maintenant, tout en restant cohérente!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vais chercher aussi Tina !

      je sais que la pomme et la pectine sont bonnes pour la santé sans plus!

      merci pour ces info et pour cette recette!

      au fait savez vous que je raffole de la gelée de pommes???

      Supprimer
    2. je suis allée sur Wikipedia: j'ai retrouvé tes paroles Tina:
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Pectine

      Supprimer
  6. Bonjour!!!
    j'ai achete a la france Vitpris, gelifiant pour confitures et je trouve un bonne resultat. Mais... c'est possible d'utiliser avec la metode?
    merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nina
      c'est à toi de voir ..la méthode est pas un en stricte mot régime ..donc possible, mais TOP cette pectine , car contient en première dextrose !

      Supprimer
    2. j'ai voulu dire pas TOP comme un produit
      bonne journée

      Supprimer
    3. Bonjour Barbara
      merci de votre information.
      Je n'ai pas lir que il y a dextrose!!! Merci beaucoup!!!

      Supprimer